HISTORIQUE.

Dans le courant des années 90, impulsées par XXXXX,  des politiques visant la coordination des organismes, associations et intervenants individuels à caractère social ont été menées au niveau local (la commune). Les Centres Publics d’Aide Sociale (CPAS), présents dans chaque commune du royaume, étaient les moteurs de ce travail de mise en place d’une collaboration entre les acteurs agissant sur leur territoire dans le respect des spécificités de chacun (définition des problématiques existantes, des objectifs à poursuivre pour les résoudre et de projets concrets communs en vue de les atteindre).
La cheville ouvrière de ces actions fut l’assistant social.
Rapidement, il est apparu nécessaire la création de groupes de travail réunissant à un niveau supra local (provincial) les travailleurs sociaux en charge de cette mission de coordination.  Ces groupes permettaient les partages et les échanges d’expérience.
En 1999, ces associations provinciales ont ressenti le besoin de se fédérer en vue d’améliorer leurs pratiques et de mieux faire entendre leur voix vers les divers acteurs (institutionnels et politiques) du social.
C’est ainsi qu’est née la Fédération Wallonne des Assistants Sociaux de CPAS, en abrégé : FéWASC.
Il s’agissait au départ d’une association de fait qui s’est muée en XXXX en Association Sans But Lucratif (ASBL). 
C’est à ce moment  que la FéWASC est devenue non seulement une fédération d’associations d’assistants sociaux, mais aussi une fédération accueillant des assistants sociaux de CPAS y adhérant à titre individuel, ceci permettant d’intégrer des AS travaillant dans des provinces où les associations initiales n’existaient pas ou plus.